Le Permis B

Formation traditionnelle

Se former pour obtenir le permis B

Les cours pratiques B sont assurés sur des véhicules récents
C3 et C4 boîte manuelle et C3 boîte automatique, renouvelés tous les 12 à 24 mois.

L'évaluation de départ

Quand ? Avant l’inscription et la signature du contrat !

Moyen : Sur ordinateur mis à disposition

Durée moyenne : 40 minutes

Compétences évaluées : Habiletés pratiques (installation, démarrage /arrêt, manipulation du volant, adaptation aux situations, respect des règles, temps de réaction, compétence psychomotrice, champs de vision, coordination motrice et mémoire visuelle à court terme). Ne tient pas compte de l’expérience déjà acquise, uniquement de prédispositions.

Déroulement : Vous êtes évalué pour la première fois avant de débuter votre formation. Cette évaluation vous permet d’avoir une estimation du nombre d’heures de formation nécessaire pour obtenir votre permis de conduire et ainsi d’avoir une proposition tarifaire pour estimer le budget nécessaire à votre formation avant même de souscrire un contrat auprès de l’établissement de formation.

Cette évaluation est obligatoire et gratuite mais ne vous engage pas. Si vous n’êtes pas satisfait du nombre d’heures prévisionnel de cours de conduite annoncé, vous pouvez faire appel à une autre auto-école et faire une nouvelle estimation. Ou demander à faire une évaluation avec le véhicule par un enseignant diplômé et expérimenté.

L’évaluation de départ vous permet d’obtenir une estimation qui est susceptible d’évoluer dans les deux sens en fonction de plusieurs critères (absentéisme, maladie, fatigue, rythme de formation, disponibilités du candidat, concentration, problèmes personnels, etc.).

Cette première évaluation est effectuée dans notre école de conduite avec IciProfiler (évaluation de départ de l’éditeur Planète Permis).

La formation théorique

Les cours de code ont lieu le Mercredi de 17h à 19h et le Samedi de 10h à 12h

Possibilité de stage pendant vacances scolaires

La formation théorique porte sur la connaissance des réglementations concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur. Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un support média tel qu’un DVD avec un enseignant.

Nos cours de code durent 1 heure et sont dispensés de manière collective, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité. 

Ils peuvent être soit un cours sur un ou deux thèmes, soit un test par DVD de 40 questions, corrigées ensuite (image par image) par l’enseignant.

La formation théorique porte sur : 

  • la vigilance et les attitudes à l’égard des autres usagers de la route
  • les effets dus à une consommation d’alcool, de drogues et de médicaments sur la conduite
  •  l’influence de la fatigue et de la somnolence sur la conduite ;
  • les risques liés aux conditions météorologiques et aux états de la chaussée
  • les usagers vulnérables
  • les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs
  • les gestes de premiers secours
  • les précautions à prendre en montant et en quittant son véhicule
  • le transport d’un chargement et de personnes
  • la réglementation relative à l’obligation d’assurance et aux documents administratifs liés à l’utilisation du véhicule

L’enseignant se sert d’un support créé en interne, avec vidéos et « diapositives powerpoint » permettant d’animer chaque séquence. Les thématiques traitées sont les suivantes :

  • Les effets dus à la consommation d’alcool,    de drogues et de médicaments sur la conduite;
  • L’influence de la fatigue et de la somnolence sur la conduiteLes risques liés au chargement du véhicule et l’importance de la ceinture de sécurité.
  • Vitesse
  • Distracteurs
  • Réglementation spécifique sur l’arrêt et le stationnement.
  • Notions de mécanique automobile
  • Les risques liés aux conditions météorologiques aux états de la chaussée
  • Les usagers vulnérables, deux-roues et véhicules lourds
  • En savoir plus sur les technologies embarquées
  • Réglementation sur le permis à point
  •  La pression sociale (publicité, travail … )
  • La pression des pairs

Les stages codes « en 2 jours ou 3 jours»

Les cours seront dispensés, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité. Le stage dure 12 heures (en présentiel) . L’enseignant se sert d’un support créé en interne, avec vidéos et « diapositives powerpoint » permettant d’animer chaque séquence.

La formation alterne apports de contenus et les tests. La formation porte sur l’ensemble des éléments enseignés dans les cours de code et les cours thématiques.

Comment suis-je évalué(e) pendant ma formation théorique ?

Ici code (internet)

  •  Quand ? 7 jours /7 et 24h sur 24 – Illimité pendant 6 mois
  • Moyen : accessible depuis ordinateur, tablette ou smartphone, connecté à internet
  • Durée moyenne : 40 min par test
  • Compétences évaluées : connaissances théoriques en code de la route et en théorie de la pratique.

 Le site Ici Code est composé de trois parties, mais nous nous servons uniquement des deux principales : séries pédagogiques 40 questions et thèmes 20 questions.

Les élèves travaillent leur code également avec leur livre.

 Ainsi qu’à des évaluations formatives classées par thèmes.

Dans la partie examen blanc, les élèves peuvent s’entraîner et faire des séries “type” examen. Ces séries d’examen blancs constitueront des statistiques de résultat, visibles de l’établissement comme de l’élève.

 Ce compte permettra à l’élève et à ses parents de se connecter à n’importe quel moment et d’avoir accès à l’ensemble des résultats analysés des séances de tests effectués. Ils auront accès à une courbe de progression, mais aussi au nombre de fautes par chapitre et par séance, permettant à l’élève de cibler ses révisions en fonction de ses lacunes.

 

Tests à l’auto-école et suivi 

  •  Quand ? ​ ​Des cours collectifs avec moniteurs sont mis en place, des DVD tests, des boîtiers sont mis à disposition en agence.
  • Durée moyenne : 1 heure pour un test corrigé.
  • Compétences évaluées : connaissances théoriques en code de la route et en théorie de la pratique.

 Ce système se décompose en deux phases :

Le mercredi un moniteur donne deux cours sur deux thème choisit et fait une évaluation à la fin de chaque séances.

Le samedi un test sur DVD effectué en agence, sous forme de cours collectif. Le test dure 30 à 35 minutes, et est ensuite corrigé par un enseignant diplômé, qui explique chaque réponse, et développe en fonction des besoins des élèves.

Pour participer au test, l’auto-école fournit aux élèves un boitier. A la fin du corrigé il obtient ainsi le résultat (noté sur 40). Il a donc accès immédiatement au résultat de son évaluation.

 

L'examen théorique

Dorénavant chaque élève peut s’inscrire à un examen théorique par le biais de la poste ou autre organisme dispensant les épreuves.

Toutefois, l’école de conduite lui soumet des réserves quand à la réussite de son examen, si elle juge que le niveau requis pour passer l’examen n’est pas atteint. En effet un candidat doit valider au minimum 5 séries lors des cours ou stage de code proposé par l’auto école.

La formation pratique

Le programme de formation REMC est composé de 4 compétences générales :

  1. Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul
  2. Appréhender la route et circuler dans des conditions normales
  3. Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
  4. Pratiquer la conduite autonome, sûre et économique

Les 4 compétences générales sont elles-mêmes divisées en plusieurs compétences.

Voir tout le programme

Vous commencerez la formation par l’étape ou compétence 1 (mécanique du véhicule et votre autonomie dans son utilisation) pour atteindre l’étape 4. Sachez que les étapes 1 et 2 (autonomie dans votre environnement routier tant au niveau des diverses intersections que des manœuvres) représentent les 2/3 de votre formation de conduite, et les étapes 3 (Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers) et 4 (pratiquer une conduite autonome, sûre et économique) n’en représentent qu’1/3.

Il est donc normal que vous passiez du temps sur les étapes 1 et 2, leur acquisition est un élément important pour votre examen de conduite. En cas de progression plus lente que prévue, un bilan sera fait à 12 heures de conduite.

Sachez que plus vous serez assidu à vos leçons de conduite et plus vous donnerez le meilleur de vous-même ; plus vous aurez de chances d’obtenir votre permis avec le moins d’heures possible !

Comment suis-je évalué(e) pendant ma formation pratique ?

Des évaluations seront faites pour passer d’une étape à l’autre. Le niveau d’exigence augmentera au fur et à mesure des étapes et donc des  bilans en vue de vous préparer du mieux possible au stress ressenti et au niveau que l’on attend de vous le jour de l’examen final.

A la fin de l’étape 4, nous organisons un « examen blanc ». Vous serez noté en conditions d’examen, votre enseignant jouera le rôle de l’inspecteur. Pour réussir votre examen blanc il faudra obtenir au minimum 20 pts / 30.

Auto-Évaluation (pratique)  :

  • Quand ? A chaque leçon de conduite !
  • Moyen : Un véhicule, un enseignant diplômé, le programme de formation.
  • Durée moyenne : 5 min à 10 min
  • Compétences évaluées : Auto-évaluation de l’acquisition des compétences par l’élève lui-même au moyen de critères fournis par l’enseignant.

 A chaque leçon de conduite, l’enseignant donne à l’élève les critères lui permettant de valider de nouvelles compétences et met en place les outils et les méthodes nécessaires afin de susciter l’auto-évaluation chez le candidat. En fin de leçon le candidat est alors capable d’auto-évaluer l’acquisition d’une nouvelle compétence, ce qui est ensuite formalisé par le remplissage du livret d’apprentissage et de la fiche de suivi. 

Évaluations formatives et transversales  :

  •  Quand ? A la fin de chaque compétence générale !
  • Moyen : Un véhicule, un enseignant diplômé, une grille d’évaluation.
  • Durée moyenne : ​15 min à 45 min
  • Compétences évaluées : les compétences évaluées varient en fonction des compétences générales. Elles tiennent compte des compétences travaillées précédemment.

A chaque fois que l’ensemble des compétences d’une compétence générale sont acquises, nous effectuons une évaluation de fin de compétence générale afin de s’assurer que nous pouvons passer à l’étape suivante sans lacune.

Il n’y a pas d’attribution de note chiffrée en fin d’évaluation mais une appréciation globale. Pour chaque item évalué, l’élève a les moyens d’apprécier ses progrès. L’enseignant peut ensuite le faire progresser au moyen de remédiation ou régulation. Cette méthode d’évaluation implique les élèves dans le processus d’évaluation en les aidant à s’approprier les critères d’évaluation.

Elle contraint l’enseignant à rendre les objectifs plus visibles, ce qui est dans notre domaine quelque chose de positif, car cela permet au candidat de mesurer sa progression.

Examens blancs (bilan de compétences)

  •  Quand ? A la fin de de la compétence générale 4 (ou sur demande) !
  • Moyen : Un véhicule, un enseignant diplômé, une grille d’évaluation
  • Durée moyenne : 32 min d’évaluation + 5 à 20 minutes de bilan
  • Compétences évaluées : bilan de compétences (idem CEPC)

 Préparation psychologique, mise en situation préalable avec amélioration du sentiment d’auto-efficacité.

Nous en effectuons sur demande du candidat ou à l’initiative de l’enseignant, avant un examen du permis de conduire. Mais aussi après un échec à l’examen. Pour le permis B, un examen blanc est effectué systématiquement en fin de compétence générale 4 et doit être réussi pour être présenté à l’examen.

Les évaluations contribuent à la gestion du stress, car elles permettent au futur candidat une première expérience de l’examen. L’enseignant joue le rôle de l’inspecteur , donne les consignes d’examens, et suit scrupuleusement la trame de l’examen du permis de conduire. le parcours d’examen blanc, est varié, et sur les même lieux que les examens pratiques.

L'examen pratique

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire fait désormais le bilan de vos compétences et non plus un relevé de vos erreurs. Il s’agit donc de faire des bonnes choses afin de gagner un maximum de points. L’examen est noté sur 31 points, il en faut 20 pour être reçu à l’épreuve.

Cependant, vous pouvez avoir le nombre de points nécessaires et échouer si vous commettez une faute éliminatoire. Par exemple : les erreurs qui nécessitent une intervention de l’Inspecteur sur les commandes du véhicule sont éliminatoires.

Comment se déroule l’examen?

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière. Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier
  • suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes
  • réaliser deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière et une à l’initiative de l’inspecteur
  • procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et à une question portant sur les notions élémentaires de premiers secours
  • appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs
  • adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre
  • faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange peut s’instaurer au cours de l’épreuve. À l’issue de l’épreuve, l’inspecteur retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

La grille d’évaluation de l’examen pratique

Installation au poste de conduite : ​ 2​ points

▪ Je fais dans l’ordre : je règle le siège, le volant, le dossier, l’appuie-tête, les rétroviseurs puis je boucle ma ceinture.

▪ Je dis et je fais : « je vérifie que tous mes passagers soient ceinturés et que les portes soient fermées à l’aide du témoin sur le tableau de bord ».

Il est important de refaire toutes les vérifications à chaque fois que l’on remonte dans le véhicule (notamment après les vérifications).

♦  Vérifications et manœuvres : ​ 3​ points

Les vérifications sont une manière très facile de gagner des points. Il suffit d’apprendre​ par cœur. ​ Il y aura 3 questions.

Les manœuvres : il y en a deux à effectuer, dont une est forcément un arrêt précis (soit en circulation, un arrêt à un stop ou à un feu ou alors l’inspecteur donne un point de repère spécifique). La deuxième manœuvre est choisie par l’inspecteur (rangement bataille avant, arrière, côté gauche ou droit, créneau ou rangement en épi, marche arrière, etc).

♦  Conduite autonome : ​ 1​ point

Il s’agit d’un parcours que vous devez effectuer en autonomie complète. La conduite autonome dure 5 minutes, qui peuvent être divisées. Il y a plusieurs possibilités :

▪ Soit vous convenez avec l’inspecteur d’un endroit (« l’église de la place du marché, intermarché , etc ») que vous connaissez tous les deux, et vous vous y rendez par le chemin que vous souhaitez sans être guidé.

▪ Soit l’inspecteur vous donne une grande direction que vous devez suivre, à l’aide des panneaux pendant 5 minutes (« suivez la direction de Fribourg »).

♦  Faire preuve de courtoisie : ​ 1​ point

Faire preuve de courtoisie en s’arrêtant pour laisser passer un usager. Faire un signe de la main pour laisser passer un piéton, faciliter le passage d’un bus, cela peut vous rapporter un point. Attention toutefois, il​ faut que ce soit justifié et fait en toute sécurité. ​ Il ne faut pas s’arrêter en catastrophe pour laisser passer quelqu’un, sans avoir contrôlé dans votre rétroviseur intérieur auparavant. S’il y a danger, il peut y avoir ajournement.

♦  Conduite Eco : ​ 1​ point

▪ Passez la 4ème​ ​ vitesse, en ville à 50 km/h

▪ Eteignez votre moteur lors des arrêts qui font suite aux manœuvres

▪ Passez vos vitesses : accélérez franchement entre chaque, passez le rapport supérieur entre 2000 et 2500 tr/min

▪ Anticipez les ralentissements et les arrêts en lâchant l’accélérateur à l’avance

▪ Essayez d’avoir une allure aussi constante que possible

La conduite éco n’est pas prise en compte lors des voies d’accélération.

♦  Maintenir les espaces de sécurité : ​ 3​ points

Si vous maintenez vos distances de sécurité, à l’arrêt, vers l’avant et latéralement lors des dépassements, vous pouvez gagner des points facilement.

Conseils généraux de bon sens :

  • Gardez une attitude correcte vis-à-vis de l’inspecteur.
  • Ne répondez pas, l’expert diplômé c’est lui, l’élève c’est vous.
  • Soyez poli et souriant, dîtes : bonjour, merci et au revoir. L’inspecteur n’a pas à supporter l’humeur des candidats.
  • Toute injure ou toute violence physique est passible de sanctions sévères.

Contactez-nous

Adresse

22 rue de la République 65190 Tournay

Téléphone

05 62 35 74 95  –  06 75 96 46 32

Renseignements

L’école de conduite vous accueille
le mercredi de 17h à 19h et le samedi de 10h à 12h

15 + 2 =