Le Permis B

Conduite accompagnée et supervisée

Formation traditionnelle

PASSER SON PERMIS b

Il permet de conduire des véhicules légers dont le PTAC est inférieur à 3,5 tonnes comme des voitures, des camionnettes ou des minibus de moins de 9 places, chauffeur inclus. Le permis B permet également de conduire un véhicule ou appareil agricole ou forestier dont la vitesse ne dépasse pas 40 km/h.

La formation peut se faire de manière traditionnelle, en conduite accompagnée ou en conduite supervisée

 

Les points communs à toutes les formations du permis B

i

La formation théorique

Pour connaître les règles de circulation, de sécurité, de fonctionnement et d’entretien du véhicule, d’écoconduite… des cours sont dispensés à l’école de conduite, en plus des séries de tests

f

L'évaluation de départ

Avant de vous engager,  le formateur évalue votre niveau et vos besoins pour vous proposer la formation la plus adaptée ainsi que le nombre d’heures de conduite nécessaires.

La formation pratique

En conditions réelles de circulation, vous apprenez à circuler en toute sécurité pour vous et les autres usagers. Les cours pratiques sont assurés sur des véhicules récents C3 et C4 boîte manuelle et automatique, renouvelés tous les 12 à 24 mois.

Z

L'examen

Pratique ou théorique, notre école de conduite vous présente aux examens lorsque vous êtes prêts à les réussir. L’examen pratique est noté sur 31 points, il en faut 20 pour être reçu à l’épreuve, sans avoir commis de faute éliminatoire.

Comment
se former 
au permis B ?

Les enjeux et le déroulement de la formation au permis B

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société. Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route. L’effort engagé doit être poursuivi, par le renforcement de l’éducation et de la formation. Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place. Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir. Le programme  de formation se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage. Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites. Vous allez au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques.

Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite.

Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller. Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences. Elles détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution. Pour chacun des objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera ainsi possible de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser. De même, pour chacun des objectifs, qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des autoévaluations sont à votre disposition sur chacune des quatre grilles.

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

La conduite accompagnée

Accessible dès l’âge de 15 ans, la conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite permet d’acquérir de l’expérience de conduite avant de passer le permis B. Après avoir réussi l’examen théorique et validé une formation initiale d’un minimum de 20 heures de conduite, vous devez rouler plus de 3000 kilomètres en au moins un an avec un accompagnateur.

Plus d’info sur la conduite accompagnée

La conduite supervisée

La conduite supervisée est accessible à partir de 18 ans. Vous pouvez choisir ce mode de formation soit dès le début de votre formation, soit après un échec à l’examen du permis de conduire.

Après avoir obtenu le code et suivi une formation initiale d’au minimum 20 heures, vous pourrez conduire avec un accompagnateur pour accumuler de l’expérience de conduite et augmenter vos chances de réussite à l’examen.

Plus d’informations sur la conduite supervisée

La formation traditionnelle

Toute personne âgée de 17 ans peut entamer une formation traditionnelle pour obtenir le permis B. Après avoir réussi l’examen théorique et suivi une formation pratique d’un minimum de 20 heures, le candidat peut alors passer les épreuves pratiques.

Tout savoir sur la formation traditionnelle au permis B

Contactez-nous

Adresse

22 rue de la République 65190 Tournay

Téléphone

05 62 35 74 95  –  06 75 96 46 32

Renseignements

L’école de conduite vous accueille
le mercredi à partir de 19h sur RDV
et le samedi de 10h à 12h

8 + 6 =