Les Permis Remorque

BE et B96

Se former pour les permis BE et B96

Les cours pratiques BE et B96 sont assurés sur un véhicule avec remorque récent C3 boîte automatique, renouvelé tous les 12 à 24 mois.

Quelle différence entre le permis BE et le B96 ?

Si le cumul des PTAC (remorque et véhicule tracteur) est compris entre plus de 3 500 et 4 250 kilos, la formation B96 est alors nécessaire.

Le permis BE est indispensable pour tracter plus de 4 250 kilos (cumule des PTAC) et dans la limite de 7 000 kilos de PTRA (3 500 kilos pour le véhicule tracteur et 3 500 kilos maxi pour la remorque)

Note : Le permis B permet de tracter de petites remorques jusqu’à de 750 kilos de PTAC sans le moindre problème et c’est important, car avec ce poids vous pouvez déjà faire beaucoup de choses et notamment remorquer un porte-moto avec deux motos ou une remorque bagagère. A noter que vous pouvez parfois remorquer également plus de 750 kilos en fonction du véhicule tracteur si le cumule des PTAC de la remorque et du véhicule tracteur reste inférieur ou égal à 3 500 kilos.

Ces catégories de permis sont totalement indépendantes des capacités réelles et techniques des véhicules. C’est-à-dire qu’une même remorque avec un chargement identique peut dans certains cas imposer la formation B96 ou être tractable avec un simple permis B en fonction de la voiture tractrice.

Les enjeux de la formation

La dimension sociale de l’usage de la remorque, au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique. L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit être approfondi.

L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire, et savoir-devenir.

Les conditions d'accès

B96

 Avoir 18 ans minimum

  • Etre titulaire du permis B
  • Suivre une formation pratique de 7 heures

BE : 

  • Avoir 18 ans minimum
  • Etre titulaire du permis B
  • Avoir le code depuis moins de 5 ans au passage de l’examen, sinon, vous devrez repasser l’examen théorique

Le déroulement de la formation

La formation B 96 d’une durée de 7 heures se déroule en 2 temps :

  • 4 heures de formation hors circulation pour connaître et comprendre l’utilité de la règlementation, de la signalisation et des règles spécifiques à la conduite d’un ensemble, des vérifications avant le départ et réaliser des exercices d’attelages et de dételage.
  • 3 heures de formation en circulation qui met l’accent notamment sur la maîtrise de l’ensemble, les angles morts, les changements de direction, la prise en compte des autres usagers, l’information et la communication avec les autres usagers, l’anticipation, les distances de freinage et d’arrêt, les trajectoires, le croisement et le dépassement.

Pendant la formation hors circulation, vous verrez notamment les notions suivantes :

  • La réglementation : les poids et masses, les plaques, les rétroviseurs additionnels, le freinage des remorques, les équipements obligatoires de la remorque.
  • La signalisation et les règles de circulation spécifiques : la signalisation, l’utilisation des voies, les autres règle.
  • Le chargement
  • L’attelage – dételage
  • Les vérifications avant le départ
  • La manœuvre d’un ensemble
  • Pendant la formation en circulation seront notamment abordés :
  • La maîtrise de l’ensemble : masses et gabarit, rapport vitesse – puissance, risques liés à un chargement mal réparti
  • Les angles morts / les portes-à-faux
  • Les changements de direction
  • La prise en compte des autres usagers
  • La communication avec les autres usagers
  • L’anticipation, les distances de freinage et d’arrêt
  • Les trajectoires (virages, voies étroites)
  • Le partage de la route

 Pour le BE :

Concernant le permis BE, il n’y a pas volume minimal de formation obligatoire. Votre nombre d’heures sera donc déterminé par votre centre de formation en fonction de vos compétences.

Cette formation a pour but de vous préparer à l’épreuve pratique du permis BE, qui comporte deux parties :

Une partie hors circulation avec  les vérifications à effectuer, les aptitudes à démontrer, ainsi que  les 12 fiches en vue de préparer l’interrogation orale.  Des mémos examen vous aideront à synthétiser les points principaux afin d’en faciliter la mémorisation.

Une partie en circulation : la conduite d’une remorque présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de maîtriser correctement.

Télécharger le programme de formation

Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu’un conducteur de remorque responsable et autonome doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre les règles du code de la route, notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à conduire. Aussi, la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables, la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres conducteurs.

Ce programme vous permet également de pratiquer l’auto-évaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de conduite.

 Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences indispensables pour la conduite d’une remorque. Ces grilles détaillent, pour chaque sous-compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution. Pour chaque sous-compétence associée, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous en précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera ainsi possible de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.

De plus, pour chacune des sous-compétences associées qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition au sein de chacune des quatre grilles.

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

Comment se déroule l'examen ?

Pour le B96 : A la fin de la formation, il n’y a pas d’examen à passer ! Votre centre de formation vous délivrera une attestation de formation. Vous devrez ensuite aller en préfecture pour faire porter la mention 96 sur votre permis de conduire.

Attention : l’attestation seule ne vous permet pas de conduire. Il faut que la mention apparaisse sur votre permis de conduire.

Pour le BE : L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire de la catégorie BE comporte deux phases :

  • la première : hors circulation ;
  • la seconde : en circulation.

Ces deux phases de l’épreuve pratique sont évaluées par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

L’évaluation de l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.

 

L’épreuve hors circulation ou « plateau » dure 20 minutes et comporte :

  • Des vérifications courantes de sécurité
  • Un attelage
  • Une interrogation orale avec tirage au sort parmi 12 thèmes
  • Un exercice de maniabilité avec une manœuvre en marche arrière entre des piquets
  • Un dételage

Pendant toute la durée du test de connaissances, l’inspecteur surveille vous gestes et postures. Vous devez porter des gants et le gilet haute visibilité et ne pas avoir de comportements qui pourraient occasionner chutes ou blessures.

Pour réussir cette épreuve, vous devez obtenir un score minimum de 19 points sur 23, sans note éliminatoire et à condition d’avoir obtenu un résultat favorable à l’exercice de maniabilité.

Une fois obtenue, l’épreuve hors circulation est valable 3 ans (sous réserve de la validité du code).

 

L’épreuve en circulation

Plus aisé de réussir une épreuve lorsqu’on en connaît les critères d’évaluation ! La grille ci-dessous est celle utilisée par l’examinateur pendant l’épreuve en circulation. Vous devrez obtenir au minimum 17 points sur 27 et ne pas commettre de faute éliminatoire pour être admis.

L’épreuve hors circulation constitue une admissibilité pour l’épreuve en circulation.

L’objectif des épreuves est d’évaluer le niveau des savoirs et savoir-faire que vous avez acquis : code de la route, sécurité et signalisation routières, connaissance et emploi des accessoires et commandes du véhicule, freinage, attelage, dételage, gabarit, capacités à réaliser une manœuvre.

L’objectif de l’épreuve en circulation est d’évaluer le niveau des connaissances, des compétences techniques et comportementales que vous avez acquises pour circuler en toute sécurité. Cette épreuve se déroule dans un environnement varié où le candidat doit notamment :

  • emprunter des routes droites, négocier des virages ;
  • changer de direction, franchir des intersections, utiliser des voies d’accélération et de décélération
  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • dépasser et croiser des véhicules ;
  • quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt ;
  • prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule.

L’expert réalise un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée.

À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

 

L’épreuve en circulation peut être passée à la suite de l’épreuve plateau. Elle dure environ 40 minutes et a lieu sur des itinéraires variés empruntant des parcours urbains (1/3 du parcours), routiers, et si possible autoroutiers ou assimilés (2/3 du parcours).

Vous devrez notamment :

  • Quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt.
  • Emprunter des routes droites, négocier des virages.
  • Changer de direction, franchir des intersections, utiliser des voies d’accélération et de décélération.
  • Dépasser et croiser des véhicules.
  • Prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule.

Une phase de conduite en autonomie d’environ 10 minutes permettra également de vous évaluer sur votre capacité à gérer votre itinéraire.

L’expert évaluera particulièrement les compétences suivantes :

  • Connaissance et maîtrise du véhicule :
    • Savoir s’installer et assurer la sécurité à bord
    • Connaître et utiliser les commandes

Les résultats

L’inspecteur ne communique pas directement le résultat. Vous pourrez le télécharger via le formulaire disponible sur le site de la Sécurité Routière 48 heures après le passage de l’examen (week-end et jours fériés non inclus).

La piste pour la formation hors-Circulation

N

Située en bordure de la Route Départementale N817, au PR34+500, au lieu dit Aire de Bordes

N

A 5mn en voiture de l'école de conduite

N

Utilisée uniquement par l'école de conduite Tournay à gauche, Tournay à droite

N

Permet de travailler l’allure lente (2 pistes) et l’allure normale.

N

Places de stationnement

N

Disponible de 07h00 à 20h00 du lundi au samedi

Contactez-nous

Adresse

22 rue de la République 65190 Tournay

Téléphone

05 62 35 74 95  –  06 75 96 46 32

Renseignements

L’école de conduite vous accueille
le mercredi à partir de 19h sur RDV
et le samedi de 10h à 12h

4 + 9 =